LES BANCS D’ESSAIS DE FORET-NOIRE

L’essentiel pour une machine de test est de reproduire aussi fidèlement que possible les efforts exercés sut les pièces lors de leur utilisation sur le vélo. Par expérience nous savons qu’il très difficile de reproduire parfaitement les conditions du réel mais c’est ce que nous nous sommes attelé à faire lors du développement de nos banc d’essais en interne.

Nos exigence vont généralement plus loin que ce qu’exigent le standard actuel (ISO 4210). No bancs d’essais nous permettent de déterminer les résistances de nos moyeux, roues, guidons, selles, tiges de selles. Pour aller plus loin encore nous nous intéressons à des tests de resistance à la corrosion, aux UV, à des charges exceptionnelles, etc… .
Pour ceux que cela intéresse, le cœur de nos machines de tests est un processeur électronique commandant un système pneumatique. Nos machines sont modulaires et peuvent servire dans le cadre d’essais de plusieurs pièces différentes. Toujours dans un soucis de rester fidèle à la réalité, le processeur utilisé contrôle activement et non passivement le système hydraulique. Il agit sur le vérin pneumatique, enregistre les valeurs mesurées par le capteur de force, les compare à une limite fixée et renvoie le tout au PC.

BANCS D’ESSAIS DE FORET-NOIRE 1 ET 2:

La première mesure les efforts que les fixations de disques peuvent encaisser. Rassurant de savoir que celles-ci peuvent résister à plus du double de la puissance de freinage maximale transmissible. Cela équivaut environ au couple d’un moteur diesel de 1,6 L.

La seconde mesure la capacité de charge maximale des corps de roue libre. Tune était l’une des premières entreprises à proposer des corps de roue libre en aluminium optimisés en poids. Il est bon de savoir qu’ils résistent!

Les deux effectuent des mesures sur les roues complètement montées; on récupère donc par la même occasion des données sur la torsion dans le moyeux, les flancs, les rayons, les têtes de rayon et jusque dans la jante même.

BANC D’ESSAI DE FORET-NOIRE 3 :

C’est une sorte de guillotine pour jantes, particulièrement utile dans le cadre de tests de jantes en carbone qui « ne peuvent pas plier ».

La masse en chute libre tape contre la jante alternativement radialement et latéralement. A l’image de ce que faisait le docteur Français Joseph-Ignace Guillotin, la guillotine sépare les bonnes des mauvaises jantes.

BANC D’ESSAI DE FORET-NOIRE 4 :

Celle-ci simule à la fois les efforts susceptibles d’être exercés sur les guidons lors des phases de descente (1000N répartis sur les deux cotés du guidon) et des phases de sprint (300N sur un coté du guidon) en traction et compression.

Pour ceux qui sont rassurés par la capacité qu’ont les guidon Tune à encaisser les efforts, permettez-nous de les appeler « Magnifique ».
Bien-sur, comme dans le cas des stations 1 et 2, le guidon ET tout son système de fixation sont testés en même temps ce qui permet aussi de valider aussi la résistance de la potence et des vis de fixation.

BANC D’ESSAI DE FORET-NOIRE 5 :

Elle permet de vérifier que nos tiges de selles et selles sont dignes de ce nom, à la fois résistantes et légères. Leur design final ne fut obtenu que suite à d’innombrables cycles successifs de CAD, prototypage et test.

Considérant que le cycliste est un individu de 90 kg dévalant une montagne; le banc d’essai simule même 100 000 cycles de 120 kg de chargement-déchargement sur l’ensemble selle-tige de selle.

Plus que ce qu’il faut quand on sait que le cycliste moyen pèse 70 kg.

BANC D’ESSAI DE FORET-NOIRE 6 :

Elle s’assoit sans relâche sur les selles. Un solide « cul » en mousse presse 200 000 fois avec une force équivalente à 100 kg sur la selle. Il faut des machines pour tout…

BANC D’ESSAI DE FORET-NOIRE 7 :

Elle essaie tant bien que mal de venir à bout de nos systèmes de blocage rapide.
Après avoir tenté sans succès de détruire les variantes AC et DC, nous nous sommes tourné vers les U20 et U30.
Pour en arriver à bout, nous avons du les soumettre à 3,5 tonnes (Ce qui n’est absolument pas pertinent il est vrai…)
Nous avons aussi testé le comportement de la colle utilisée lors de l’assemblage des U20 et U30 en y suspendant 400 kg pendant des jours et des mois; comme si votre vélo se trouvait dans une cave.

Cookie Preference

Please select an option. You can find more information about the consequences of your choice at Help. Mentions légales | Vie privée

Select an option to continue

Your selection was saved!

More information

Help

To continue, you must make a cookie selection. Below is an explanation of the different options and their meaning.

  • Accept all cookies:
    All cookies such as tracking and analytics cookies.
  • Reject all cookies:
    No cookies except for those necessary for technical reasons are set. Borlabs Cookie already set a necessary cookie.

You can change your cookie setting here anytime: Mentions légales. Vie privée

Back